Expo - Chateau de Charnay

 

Expo-Chateau-main1 Expo-Chateau-main2

 


 

Michel Tosca

1945
Etudes supérieures de Lettres et Histoire de l'Art
Carrière professionnelle au Ministère de la Culture et à l'étranger en tant que directeur de l'Institut français d'Ankara.
Un grand merci à ceux qui ont su développer en moi mon intérêt artistique et à qui je dois  une passion qui n'est pas encore éteinte.

 

 

Références et influences

Plongée dès l'adolescence dans les univers symbolistes, surréalistes, fantastiques. 

Fascination devant l'art informel et l'expressionnisme abstrait.

Amour de la peinture chinoise classique qui cultive intériorisation et expression, réflexion spirituelle et émerveillement face au vivant.

Révélation du petit format et de la miniature: Surprise et joie d'avoir trouvé dans la pratique de la miniature et du petit format un espace aussi fort que celui du grand format..

Goût de l'expression spontanée, de l'aléatoire  et de l'écriture automatique. 

Attachement indéfectible aux outils de la gravure et de l'écriture: plume et pointe sèche, encres.

 

De la peinture au journal

Ma démarche picturale s'est toujours apparentée à celle de l'écriture, je peins mais j'ai le sentiment d'écrire. C'est une démarche de longue date qui m'a conduit dès mes débuts à utiliser presque uniquement le noir et le blanc. Même si depuis assez longtemps la couleur a pris place dans mon travail elle a du composer avec les contraintes imposées par les supports que j'utilise, notamment le papier. Le pastel a ainsi été mon médium de prédilection.

Chaque nouvelle page blanche est pour moi l'occasion d'une nouvelle aventure. Elle est menée par l'appel des signes imprévus qui prennent  forme devant moi. Ils imposent ou non leur sens. Ce que je cherche ? C'est me laisser surprendre, fixer l'inattendu comme ci, ce faisant je me découvrais moi même. 

C'est un peu mon journal qu'il me semble écrire. Il est peuplé de tout ce qui m'habite: émotions, réflexions, spontanéités, pensées, poésies, musiques.L'organique, la matière, la vie minérale ou végétale y prennent une place importante  tout autant que les univers sidéraux que j'affectionne.  

 

Du journal aux récits

Plus le temps passe et plus le désir de présenter ce que je pourrais appeler des récits me séduit et m'attire. Je cherche à confronter des travaux qui offrent à mes yeux des liens d'affinité, de continuité, des liens séquentiels, et à les assembler sous  des formes diverses selon le pouvoir qu'ils exercent sur moi . Non plus considérés individuellement, ils prennent alors une valeur et un sens nouveau que je m'efforce de cultiver et de révéler. Ce sont en quelque sorte des récits en ce sens que les liens qui s'établissent entre eux racontent quelque chose. Ainsi naissent diptyques, triptyques, polyptyques  ou toute autre forme de récits composés. Parmi ces dernières le livre est un avatar singulier de mon aventure, il est le véhicule dédié à l'écriture.

 

 « j'écris donc je peins »  ou « je peins donc j'écris » ?

Je suis tenté par l'idée de réaliser une œuvre livre, tel le livre d'artiste – mais sans texte - . Dans le même temps je le suis par l'idée de réaliser une œuvre plastique, conçue, d'ailleurs à l'instar du livre, comme un enchainement de séquences. Ainsi  se confrontent en moi les voies et les mondes de l'écriture et ceux de l'expression plastique.

Le pouvoir qu'exerce sur moi cette confrontation trouve surement sa source dans l'usage constant que j'ai toujours eu des outils de l'écriture ainsi que mon goût pour la forme graphique et la notion de récit. Toutes ces raisons se rapprochent, s'entremêlent jusqu'à faire oublier voire effacer les frontières entre ces deux modes d'expression. Je peins mais j'ai le sentiment d'écrire 

Je suis poussé par le besoin et le désir d'écrire mais l'aboutissement de ce désir au lieu de prendre une forme littéraire prend un forme plastique. Il y a en moi, d'un côté un Être plus proche de l'écrivain et de l'autre, un Être plus proche du plasticien.  Ils ne font pas appel au même langage mais ils cherchent à oeuvrer de concert. 

 

L'exposition

L'exposition présente des travaux réalisés de 2013 à 2017. Environ un tiers d'entre eux relèvent de 2017. 

Les œuvres sont présentées par regroupements rendant compte d'une certaine diversité de mes centres d'intérêt et de leur traitement au long des cinq dernières années.

Toutes  formes sont présentes, du diptyque au livre en passant par les triptyques et les récits composés. 

Les œuvres ne sont pas titrées. 

 

Expositions récentes

2010 - Salon des petits formats de Lencloître, Cité internationale universitaire de Paris

2011 - Galerie Mary Ann à Mâcon

2012 - Galerie La Source à Fontaine-les-Dijon

2013 - Portes ouvertes des ateliers du 6ème arrondissement de Paris, Les Hivernales de Montreuil, espace Christian Noorbergen. Salon du livre d'artiste Pages à Paris

2015 - Espace Expression, Banque populaire d'Auxerre

2016 - Galerie L'Arrivage à Troyes

2017 - Château de Marnay, Frangy-en-Brese